Meringues au miel

J’ai croisé un jour une meringue délicatement parfumée au miel… Goût subtil et très agréable. J’ai donc décidé de reproduire le concept. Comme il a été assez difficile de trouver une recette clé en main sur le web, j’ai donc essayé d’en construire une…. La voici.

  • 4 blancs d’oeufs, soit pour moi, 145 gr
  • 145gr de sucre semoule
  • 50gr de sucre glace
  • 80gr d’eau
  • 100gr de miel de garrigue
  • une pincée de sel

Edit du 21/12/2012: nouveau dosage, plus harmonieux, nécessitant moins de temps de séchage (cuisson)

  • 4 blancs d’oeufs,
  • 150gr de sucre semoule
  • 70gr de sucre glace
  • 75gr d’eau
  • 80gr de miel de garrigue
  • une pincée de sel

Mélanger les sucres, l’eau et le miel dans une petite casserole. L’objectif est de chauffez ce sirop jusqu’à 120°. À partir de 113° (personnellement, j’utilise un thermomètre à sucre), montez les blancs en neige, au bec d’oiseau (c’est à dire pas ferme, que les blancs restent bien lisses). À partir de là, ne cessez pas de battre les blancs jusqu’à la fin.

Dès que le sirop est à 120°, versez le en filet dans les blancs montés en neige, puis continuez à battre les blancs en vitesse moyenne. Ces derniers se serrent petit à petit, plus vous versez le sirop, plus les blancs se lissent et s’affermissent.

Continuer à battre jusqu’à ce que la température du mélange soit aux alentours de 40°. Il ne reste plus qu’à dresser sur une ou deux plaques vos meringues sur du papier sulfurisé à l’aide d’une poche à douille, ou avec deux cuillères si vous n’en avez pas. Enfournez le tout à 100° (pas plus) durant 4 heures minimum, chaleur tournante si possible, vos meringues ne devant pas cuire mais sécher doucement.

Dites moi ce que vous en pensez.

 

5 Comments

  1. Bonjour Patricia,
    Désolé pour le délai de réponse… Oui, elle sont globalement plus molles que des meringues classiques. « Molles » n’est pas tout à fait le bon mot, plus « collantes » je préfèrerai dire. J’ai d’ailleurs diminué la quantité de miel à cause de cela. Suivant où vous habitez (humidité), tentez aussi de diminuer un peu plus la quantité de miel… ou augmentez le temps de séchage (enfin, cuisson). Je n’ai pas de réponse toute faite. En tout cas, ici en Guadeloupe, les meringues c’est super compliqué de les garder correctes…

  2. Bonjour,

    Je voudrais savoir pourquoi mes meringues ramollissent à l’air ambiant.
    Le goût est délicieux mais j’ai ce problème de conservation à l’air libre
    Merci

  3. Difficile à dire ce qu’on en pense sans avoir goûté !!!
    Je compte sur une petit, non un gros, échantillon pour pouvoir donner mon avis de connaisseuse avertie en matière de meringues

  4. C’est exagéré de faire souffrir autant les gourmands qui n’ont pas accés aux gateaux

  5. Ben en les regardant on en a l’eau à la bouche…
    Et en croquant dedans c’est … c’est … divin !!
    Tant pis pour ceux qui n’ont pas pu y goûter, il y a trop de gourmands chez nous…
    Des candidats à la dégustation pour une prochaine fournée ???

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*