Brésil 1° épisode – Modernité et tradition

A peine arrivés dans la cinquième ville Brésilienne, Belo Horizonte, nous sommes partis en expédition dans un site pittoresque à quelques 90 kilomètres de là.

Petit dej’ à la hâte pour prendre un bus à 8h30 que nous avons manqué, car les brésiliens sont très ponctuels ! Nous avions mis trop de temps pour rejoindre la gare routière à pied, trouver le comptoir de la bonne compagnie de bus, donc départ à 9h30 le temps de prendre un cafezino (petit café très sucré)et un suco de caju (jus de cajou)

Ouro Preto, or noir (l’or était recouvert d’une pellicule noire d’oxyde de fer), ancien site orifère et capitale du Minas Gerais jusqu’à son déclin au XIX siècle, est une ville classée monument historique et Patrimoine culturel par l’UNESCO. Les rues aux pavés ronds et polis, grimpent secs, ce qui nous laisse le temps d’admirer les magnifiques façades colorées, le long du parcours qui nous mènee d’église en église.

Je vous laisse admirer les photos avant de vous dire que ce périple s’est terminé par un trajet retour dans la nuit (le jour tombe à 17h30 dans ces contrées)et debout (tout le trajet pour Vincent, en partie seulement pour moi) car nous avions pris les billets juste avant de monter dans le bus et que personne ne nous avait expliqué ce que signifiait « em pe » sur notre ticket…nous avons compris bien tard hélas !!!

Par bmarques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.