Month: janvier 2011

Mise au point…

… sur la purée aux pruneaux.

Il y a deux ou trois ans, j’avais tenté un essai culinaire, une recette de mon invention: la purée aux pruneaux.

Effet boeuf, recette trop inadaptée, goût inattendu, voire moqueries (qui durent encore), etc… mais hier, au restaurant d’entreprise du Cirad, devinez quoi: nous avions de la purée aux pruneaux.

La preuve par l’image, merci Michel pour l’immortalisation de la recette:

En conclusion, cette photo résume ma vie: je suis un visionnaire incompris  😉

(et modeste  lol)

Premier essai de pains au chocolat

Esthétiquement pas trop mal réussis pour un premier essai et le gout est assez sympa. J’ai eu deux bugs que je saurai maîtriser la prochaine fois, mais globalement, ils sont pas mal.

La question est: est-ce que ça se congèle avant cuisson…. parce que me lever dimanche prochain à 4 heures du mat,ça me dit moyen…

Le tout testé par mes voisins.

Macarons aux chocolats

Cette fois-ci, par manque de temps et d’ingrédients, j’ai croisé deux recettes de macarons pour créer de simples macarons aux chocolats, d’une part avec une ganache de chocolat noir et une autre avec une ganache au chocolat blanc.

J’ai suivi les grands principes donnés par les explications du livre de Pierre Hermé (notamment sur la réalisation des macarons à base de meringue italienne), et les recettes du superbe site web Pure Gourmandises (c’est LE site qui m’a fait comprendre que les macarons, ce n’est pas si compliqué que ça à faire).

Macaron par Pierre Hermé

J’ai enfin pu tester l’usage d’outils de professionnels pour faire ces macarons et clairement, ça change la vie. C’est notamment le cas des poches à douilles jetables, achetées sur Montpellier à la « Coopérative des Pâtissiers » du côté de Près d’Arène »  (à peine moins de 10€ les 100 poches très résistantes). Côté chocolat, j’ai utilisé du chocolat de couverture de chez « Cacao Barry » commandé sur L’atelier de la Pâtisserie,plus précisément le 70% Saint Domingue Origine. Ce chocolat est vraiment impressionnant en termes de flaveurs, il a notamment un fruité exceptionnel.

Et le résultat est celui-ci:

Macarons aux chocolats

Bon, clairement, c’était bien. La collerette était superbe, la texture même du macaron était très équilibrée au niveau du craquant et du tendre (j’ai baissé d’une minute le temps de cuisson). Le seul bémol à mon goût était la ganache au chocolat noir qui, si elle était très bien en termes de goût, restait trop dure sous la dent.

Donc, c’est un bon début je pense.

Bonne année 2011 aux géomaticiens !

Voilà la carte de voeu pour 2011

Merci Patricio pour l’idée… (mais je pense qu’on doit la faire chaque année celle-là…)

😉